Le réemploi c’est pour moi !

Lorsqu’un  objet arrive en fin  de vie, le  réflexe est de s’en défaire au plus vite, même s’il peut  encore servir…Nous alimentons ainsi l’immense masse des déchets. Avant de nous en débarrasser posons-nous  la question suivante : « Cet  objet peut-il encore servir à quelqu’un ? Est-il encore en bon état ? »

Cet   atelier  passe au  crible  notre  société  de surconsommation et inverse la tendance du "jetable".  Il revisite les notions de bien-être liées ou non à la surconsommation mais   aussi au service et à l’entraide.