Papiers-Cartons

papiers cartons

Les collectes sélectives de papiers-cartons se font en porte-à-porte aux dates fixées dans le calendrier des collectes.

Ficelez bien vos piles de papiers ou mettez-les dans des caisses en carton bien fermées, afin d'éviter que les papiers ne s'envolent sur la voie publique.

Pensez à enlever le film plastique des publications et déposez-le au parc de recyclage.

Petit détail : la collecte de papiers-cartons suit toujours celle du verre, ce qui vous permet de placer vos récipients en verre dans des cartons qui seront collectés par après. Futé, non ?

Interdits dans les papiers-cartons :

  • les papiers souillés ou gras (emballage de pizza à emporter par exemple)
  • les papiers peints
  • les gros cartons non pliés
  • les classeurs à anneaux
  • les ficelles et rubans en matière synthétique
  • les emballages plastifiés contenant des piles de revues ou de catalogues
  • le "papier" (feuille) d'aluminium, le papier "cuisson" souvent gras et souillé
  • les films en cellophane
  • les films en plastique

En cas de contenu non conforme, les agents de collecte apposent un autocollant "main rouge", sur cet autocollant, vous trouverez un message vous invitant à rentrer les papiers-cartons, les trier correctement et à les représenter lors de la prochaine collecte sélective en porte-à-porte.

Recycler le papier-carton pour préserver la nature

En général, le papier est fabriqué à partir des matières végétales contenant de la cellulose (bois, coton, lin, chanvre, etc.).

Décomposée par broyage et chauffée, cette matière végétale donne une pâte, qui une fois lavée (avec des produits chimiques) et séchée, se transforme en papier.

Aujourd'hui, plus de la moitié de la matière première utilisée par l'industrie papetière est issue de papiers et cartons recyclés.

Ce recyclage permet d'économiser des arbres, des produits chimiques, de l'énergie et beaucoup d'eau (moins d'eaux usées à épurer).

Un recyclage-efficace

Une fois collecté, le papier-carton est envoyé dans des entreprises spécialisées. Là, il subit un procédé de recyclage qui s'effectue en trois phases principales :

  • Le pulpage et le défibrage
    Le papier-carton usagé est d'abord placé dans un pulpeur. Ce brassage dans de l'eau permet d'obtenir une pâte et d'éliminer les produits résiduels qu'elle pourrait contenir.
  • L'épuration
    L'épuration sépare les fibres des éléments qui leur sont associés : colles, vernis, agrafes.
  • Le désencrage
    Cette opération n'est nécessaire que pour la fabrication de pâte blanche, et le procédé est essentiellement utilisé dans le cas du recyclage des journaux et magazines.
    Les fibres rejoignent alors le procédé habituel de fabrication du papier-carton.

100 % recyclé

Le papier le plus « écologique » est le papier 100 % recyclé de post-consommation, non désencré, non blanchi. Il est de couleur gris-beige clair.

Favoriser le marché

Les cartons d'emballage, les journaux, les rouleaux en carton d'essuie-tout et de papier hygiénique sont en grande partie constitués de papier recyclé. Pour favoriser davantage le marché du recyclage, il est également judicieux de choisir du papier recyclé pour la maison et le bureau. Pour ménager l'environnement, il est encore plus judicieux de consommer le moins de papier possible. (www.moinsdepapier.be)