Verres

collecte du verre en porte-à-porte

En Wallonie, l'ICDI est la seule intercommunale à proposer aux habitants des communes affiliées une collecte de verre en porte-à-porte.

Cette forme de collecte permet d'éviter les problèmes liés aux bulles à verre, comme les dépôts sauvages autour des bulles ou les déchets autres que du verre dans les bulles, ce qui nuit à la qualité du recyclage.

La collecte en porte-à-porte procure un meilleur service aux citoyens.

Trier avant de jeter

Avant de déposer votre verre à la collecte, pensez à vider les bouteilles ou les bocaux. Vous pouvez aussi les rincer en fin de vaisselle avant de jeter l'eau ou, s'il reste une petite place, les mettre au lave-vaisselle. Ce rincage permet de limiter la présence d'insectes qui peuvent blesser les hommes qui effectuent le ramassage.

N'oubliez pas de retirer les couvercles et les bouchons. Si ces derniers sont métalliques, ils doivent être placés dans le sac bleu PMC (bouteilles et flacons en Plastique, emballages Métalliques et Cartons à boissons) afin d'être également recyclés. Dans le cas contraire, ils doivent être jetés dans la poubelle de déchets ménagers résiduels.

Les indésirables à éviter

Seuls les emballages en verre transparent incolore et coloré (bouteilles, flacons et bocaux) sont destinés à la collecte sélective des verres en porte-à-porte.

  • le verre culinaire (verre à pied, etc.)
  • la vaisselle en porcelaine
  • la faïence
  • la céramique
  • les plats en verre allant au four

sont interdits dans le verre collecté en porte-à-porte.

Pourquoi: parce que tous les verres ne peuvent être recyclés.

Le verre culinaire (gobelet, verre à pied...), la vaisselle en verre, les plats allant au four ont une composition chimique différente du verre d'emballage. Ils ont une température de fusion plus élevée que le verre des bouteilles et bocaux, ce qui nuit à la qualité du recyclage du verre.  Il en est de même pour la porcelaine, la faïence et la céramique.  Ce sont des matières infusibles qui rendent le calcin inutilisable. Elles forment des inclusions qui fragilisent la bouteille. Comme il est pratiquement impossible de retirer tous les petits morceaux indésirables du verre collecté, la qualité de votre tri est fondamentale !

Que faire de ces indésirables dans la collecte du verre? il faut les ramener au parc de recyclage dans le conteneur des "inertes".

N.B. Si vous êtes dans l'impossibilité de vous rendre au parc de recyclage, vous pouvez les jeter dans votre poubelle de déchets ménagers résiduels, en les emballant soigneusement afin d'éviter que les collecteurs ne se blessent.

De l'argent dans vos vidanges

N'oubliez pas de ramener au magasin les bouteilles en verre consignées (vidanges).

Comment reconnaître une bouteille consignée ? C'est simple, elle doit être marquée de ce logo. 

 

Le verre, c'est magique !

Durable par définition, le verre est un matériau qui se recycle à l'infini.

Une fois collecté et débarrassé des impuretés comme le grès, le fer, le verre résistant aux hautes températures comme les plats allant au four, l'aluminium, la céramique..., il suffit de le broyer pour obtenir du "calcin" qui, ajouté à du sable, de la soude et de la chaux, servira à fabriquer de nouveaux récipients. Chauffé à plus de 1,500 °C, ce calcin peut prendre toutes les formes souhaitées et redevenir une bouteille ou un bocal en verre. Magique !

Le recyclage du verre a des avantages écologiques indéniables:

  • il entraîne des économies d'énergie puisque le verre collecté fond à température moins élevée que les matières premières naturelles nécessaires à la fabrication du verre;
  • il contribue également à la limitation des rejets de CO2 dans l'atmosphère et à la réduction du prélèvement sur les ressources naturelles (sable de silice, calcaire et carbonate de soude) qui entrent dans la fabrication du verre.

À son arrivée dans le centre de traitement, le verre subit toute une série d'opérations :

  • Un tri mécanique pour éliminer les métaux ferreux ou non ferreux (acier, aluminium...).
  • Un tri optique au laser pour identifier et extraire les matériaux infusibles.
  • Un soufflage qui permet d'extraire les éléments légers : les bouchons, le papier.
  • Le verre est ensuite broyé et transformé en calcin.