UVE

Les déchets ménagers et assimilés, collectés sur la zone de l'Intercommunale, sont traités à l'Unité de Valorisation Energétique (UVE) installée rue du Port de la Praye à Pont-de-Loup.

Qu’est-ce qu’une Unité de Valorisation énergétique (UVE) ?
Le principe d’une Unité de Valorisation Energétique (UVE) est de produire de l’électricité et/ou de la chaleur en transformant l’énergie dégagée par la combustion des ordures ménagères résiduelles, c’est-à-dire les déchets contenus dans le sac blanc ou le conteneur gris. Dans les communes affiliées à l’ICDI, ces déchets résiduels représentent environ 40% du total des ordures ménagères.

Schéma de fonctionnement de l'Unité de Valorisation Energétique

Les ordures ménagères résiduelles (sac blanc et conteneur gris) collectées chaque matin sont conduites à l'Unité de Valorisation Energétique de l'ICDI. Sur place, les camions de collecte déversent leur chargement dans une fosse de stockage.

Les déchets sont ensuite répartis dans les trémies d'alimentation des fours avant d'être brûlés à une température d'au moins 850°C. Au cœur même des fours, une chaudière permet de récupérer l'énergie calorifique issue de la combustion des déchets en transformant de l'eau alimentaire en vapeur surchauffée. C'est cette vapeur chaude qui alimentera ensuite le groupe turboalternateur (GTA) produisant de l'électricité.

Après incinération, les mâchefers, résidus de la combustion des déchets, sont éteints et refroidis. La fraction métallique est ensuite séparée de ces mâchefers afin d'être recyclée. En fin de parcours, les mâchefers sont acheminés vers un sous-traitant qui va les valoriser en structure routière.

Tri-broyage des encombrants

Les encombrants collectés par les services ou déposés sur le site de Charleroi I (Couillet 1) sont triés et broyés. Depuis 2010, 100 % du gisement d'encombrants est ainsi valorisé, notamment grâce au pré-tri manuel permettant de retirer des encombrants les fractions de métaux, bois, plastiques durs et PVC pour les diriger vers des filières de recyclage.

Le solde est ensuite broyé avant d'être acheminé vers l'Unité de Valorisation Energétique de Pont-de-Loup ou vers d'autres unités. Les déchets dits de plafonnages font eux l'objet d'un tri à la source sur les parcs de recyclage et sont dirigés vers une filière spécifique pour le recyclage du gypse.

Moderniser l'UVE: pour une gestion intégrée des déchets

Depuis sa création en 1948, l’intercommunale ICDI n’a cessé d’évoluer en optant pour des choix techniques lui permettant d’assurer une gestion intégrée des déchets sur son territoire, en respectant les exigences environnementales de manière responsable et rigoureuse, pour garantir un coût de gestion des déchets maîtrisé à ses communes affiliées.


Aujourd’hui, à peine 1% des déchets produits dans la zone finissent désormais dans un centre d’enfouissement technique (CET). Grâce aux collectes sélectives en porte-à-porte (papiers-cartons, PMC et verre) et aux parcs de recyclage, plus de 60% des déchets sont triés et recyclés. Avant tout, l’intercommunale est très active en matière de prévention des déchets car nous le savons, le meilleur déchet, c’est celui qui n’existe pas. Dans la perspective de favoriser le réemploi, l’ICDI a de plus créé avec ses partenaires IGRETEC et le CPAS de Charleroi, la Ressourcerie du Val de Sambre qui collecte au domicile des citoyens des communes affiliées les objets encombrants afin de leur donner une seconde vie.
En outre, près d’un quart des habitants de la zone ICDI disposent d’une collecte sélective en conteneurs verts des déchets organiques, ce qui permet de valoriser par biométhanisation une partie des déchets autrefois traités à l’Unité de Valorisation Energétique (UVE).


Tous ces efforts collectifs ont pour objectif de réduire la quantité de déchets résiduels produite par chaque habitant et donc de limiter le besoin en capacité de traitement de l’Unité de Valorisation Energétique aux 110  000  tonnes par an actuelles malgré l’accroissement de la population et l’évolution de nos modes de consommation.
En effet, malgré les efforts consentis en matière de prévention des déchets, le volume global des déchets ménagers tend à augmenter d’année en année.
En 2013, 472  kg de déchets ménagers par habitant ont été produits sur notre territoire. Les habitants de la zone ICDI ne sont pourtant pas de mauvais élèves car, soulignons-le, la moyenne en Wallonie s’élève à 550 kg.


La volonté de notre intercommunale est de continuer à optimiser les performances techniques, économiques et environnementales de ses infrastructures de manière à pouvoir continuer à proposer des services de qualité au prix coûtant à ses communes affiliées. C’est pourquoi l’ICDI souhaite aujourd’hui améliorer les performances de l’Unité de Valorisation Energétique de Pont-de-Loup. Les travaux devraient démarrer dans le courant du second semestre 2015 pour aboutir en 2018.
Au-delà des aspects techniques de ce projet, il est important également pour l’ICDI de proposer une véritable métamorphose urbanistique et paysagère du site, intégrant l’embellissement de l’aspect de l’usine au bénéfice de tous. Ce numéro spécial du journal d'information des citoyens vous donnera plus d'informations.

modernisation uve